Chapitre 1. Automatiser les tests

Même les bons programmeurs font des erreurs. La différence entre un bon programmeur et un mauvais est que le bon programmeur utilise des tests pour détecter ses erreurs dès que possible. Plus vite vous faites des tests pour trouver une erreur, plus grandes sont vos chances de la trouver et moins la recherche et la correction vous coûteront cher. Ceci explique pourquoi repousser les tests juste avant la livraison d'un logiciel est tellement problématique. La plupart des erreurs ne seront pas trouvées du tout et le coût pour corriger celles qui auront été trouvées sera tel que vous devrez faire des choix car vous ne pourrez pas les corriger toutes.

Tester avec PHPUnit n'est pas une activité totalement différente de ce vous faites probablement déjà. C'est juste une façon différente de la réaliser. La différence se situe entre tester, c'est-à-dire, contrôler que votre programme se comporte de la façon attendue, et réaliser une batterie de tests, morceaux de code exécutables qui testent automatiquement la justesse de parties (unités) du logiciel. Ces morceaux de code exécutables sont appelés tests unitaires.

Dans ce chapitre, nous partirons du simple code de test à base de print pour aboutir au test totalement automatisé. Imaginez qu'il vous a été demandé de tester le array de PHP (tableau). Parmi les fonctionnalités à tester se trouve la fonction count(). Pour un tableau nouvellement créé, nous attendons que la fonction count() retourne 0. Après avoir ajouté un élément, count() doit retourner 1. Exemple 1.1, « Tester les opérations sur les tableaux » montre ce que nous voulons tester.

Exemple 1.1. Tester les opérations sur les tableaux

<?php
$fixture = array();
// $fixture doit être vide.

$fixture[] = 'element';
// $fixture doit contenir un élément.
?>


Un moyen vraiment simple de contrôler que nous obtenons les résultats que nous attendons consiste à afficher le résultat de count() avant et après l'ajout de l'élément (voir Exemple 1.2, « Utiliser print pour tester les opérations sur les tableaux »). Si nous obtenons 0 puis 1, array et count() se comportent comme espéré.

Exemple 1.2. Utiliser print pour tester les opérations sur les tableaux

<?php
$fixture = array();
print count($fixture) . "\n";

$fixture[] = 'element';
print count($fixture) . "\n";
?>
0
1


Maintenant, nous aimerions passer de tests qui nécessitent une interprétation manuelle à des tests qui sont exécutés automatiquement. Dans Exemple 1.3, « Comparer les valeurs attendues et constatées pour tester les opérations sur les tableaux », nous écrivons la comparaison entre les valeurs attendues et constatées dans le code de test et nous affichons ok si ces valeurs sont égales. Si jamais nous voyons un message not ok, nous savons que quelque chose ne va pas.

Exemple 1.3. Comparer les valeurs attendues et constatées pour tester les opérations sur les tableaux

<?php
$fixture = array();
print count($fixture) == 0 ? "ok\n" : "not ok\n";

$fixture[] = 'element';
print count($fixture) == 1 ? "ok\n" : "not ok\n";
?>
ok
ok


Nous factorisons maintenant la comparaison des valeurs attendues et constatées dans une fonction qui lève une Exception quand il y a non correspondance (Exemple 1.4, « Utiliser une fonction d'assertion pour tester les opérations sur les tableaux »). Ceci nous offre deux avantages : l'écriture de tests devient plus facile et nous n'avons de message que quand il y a un problème.

Exemple 1.4. Utiliser une fonction d'assertion pour tester les opérations sur les tableaux

<?php
ini_set('error_log', '');
ini_set('display_errors', 'Off');

$fixture = array();
assertTrue(count($fixture) == 0);

$fixture[] = 'element';
assertTrue(count($fixture) == 1);

function assertTrue($condition)
{
    if (!$condition) {
        throw new Exception('Assertion en échec.');
    }
}
?>


Le test est maintenant complètement automatisé. Au lieu de simplement tester comme nous le faisions dans notre première version, avec cette version, nous avons un test automatisé.

L'objectif en utilisant des tests automatisés et de faire moins d'erreurs. Tant que votre code ne sera pas parfait, même avec d'excellents tests, vous constaterez certainement une réduction drastique des défauts dès que vous commencerez à utiliser des tests automatisés. Les tests automatisés vous donnent une confiance justifiée en votre code. Vous pouvez mettre à profit cette confiance pour faire évoluer de façon plus audacieuse votre conception (refactoring), mieux collaborer avec les autres membres de votre équipe (tests communs à l'équipe), améliorer les relations avec vos clients et rentrer chez vous tous les soirs avec la preuve que le système est meilleur maintenant qu'il ne l'était ce matin grâce à vos efforts.

Please open a ticket on GitHub to suggest improvements to this page. Thanks!